Rabouinland

...THIS IS THE URAMUNE CONNECTOR...



pasrqu'on est pas la pour enfiler des perles !



KAYA !!! VA ME CHERCHER UNE BIÈRE !!!!


Immersion totale, la carte du Vietnam... je cochonne comme une truie !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LE SOUFFLE DU DIABLE - Scopolamine en Colombie - Vice mag

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
P4kreiT
radioactif
radioactif
avatar

Nombre de messages : 223
Age : 37
Localisation : Nantes sauf quand j'en pars.
Date d'inscription : 12/06/2008

MessageSujet: LE SOUFFLE DU DIABLE - Scopolamine en Colombie - Vice mag   Dim 5 Fév - 18:21

Quand on m'a demandé de prendre l'avion direction la Colombie pour enquêter sur la scopolamine, j'étais super intéressé. Je ne connaissais que très vaguement cette drogue, mais l'idée qu'une substance puisse totalement priver une personne de son libre-arbitre m'a semblé de prime abord hilarante, en plus de constituer un bon d'entrée pour le hall of fame YouTube. J'ai même réfléchi aux différentes manières d'en ramener à la maison et j'ai commencé à élaborer différentes blagues que je pourrais faire à mes potes. L'idée de base était que j'en prenne un peu moi-même pour avoir une idée précise de l'effet qu'elle procurait. Le producteur et le caméraman sont partis à Bogotà avant moi, histoire de confirmer certains rendez-vous, et ont fait les premiers repérages. Quand je suis arrivé, quelques jours plus tard, le plan avait complètement changé. Leurs premiers jours en Colombie n'avaient été qu'une suite déprimante de rendez-vous avec des dealers ultra défoncés et d'histoires toutes plus horribles les unes que les autres. À tel point qu'on a décidé que je n'allais pas essayer la drogue moi-même. Dès mon arrivée, tous les éléments humoristiques et originaux que je comptais apporter à mon histoire étaient partis en fumée. On a rencontré quelques personnes qui avaient fait l'expérience de la scopolamine, et l'histoire devenait de plus en plus glauque. Au moment de partir, je ne désirais qu'une chose, c'était de m'éloigner le plus loin possible de Bogotà et de cette drogue. Mes excuses pour ce bref instant de sincérité, mais sachez qu'en y repensant, je suis fier du travail que nous avons effectué. Cette histoire, et les personnes qui la racontent, méritent d'être entendues.

http://www.vice.com/fr/vice-news/colombian-devil-s-breath-1-of-2
Revenir en haut Aller en bas
OtOk-tOnE
radioactif
radioactif
avatar

Nombre de messages : 383
Age : 34
Localisation : dans un bOis
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: LE SOUFFLE DU DIABLE - Scopolamine en Colombie - Vice mag   Mer 8 Fév - 15:58

rester perché pendant 17 jpurs, le pied !!!
Revenir en haut Aller en bas
ladypizza
productif
productif
avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 04/01/2012

MessageSujet: Re: LE SOUFFLE DU DIABLE - Scopolamine en Colombie - Vice mag   Mer 8 Fév - 16:38

Mon dieu c'est diabolique...

Je serais curieuse de connaitre le cheminement "chimique" de cette drogue dans le cerveau, comment ce produit ne peut agir QUE sur la parti qui gère la volonté et la mémoire.

Pourquoi la nature a tel créer cette chose ? L’évolution dans son ensemble n'est que le résultat des agression subit. Donc dans quel but cet arbre a décidé d’évoluer dans ce sens?

Ptain ca fou les chton ! Ça me rappelle le film "phénomène".
Revenir en haut Aller en bas
P4kreiT
radioactif
radioactif
avatar

Nombre de messages : 223
Age : 37
Localisation : Nantes sauf quand j'en pars.
Date d'inscription : 12/06/2008

MessageSujet: Re: LE SOUFFLE DU DIABLE - Scopolamine en Colombie - Vice mag   Mar 14 Fév - 15:35

OtOk-tOnE a écrit:
rester perché pendant 17 jpurs, le pied !!!

La main plutot son pote regarde a travers à vie. Et lui il continue d'en manger, quelques graines comme çà, pour le fun ... °~°
Revenir en haut Aller en bas
P4kreiT
radioactif
radioactif
avatar

Nombre de messages : 223
Age : 37
Localisation : Nantes sauf quand j'en pars.
Date d'inscription : 12/06/2008

MessageSujet: Re: LE SOUFFLE DU DIABLE - Scopolamine en Colombie - Vice mag   Mar 14 Fév - 15:56

La scopolamine ou tropate de scopine ou hyoscine est un alcaloïde tropanique présent chez les solanacées vireuses, proche de l'atropine sur le plan chimique, isolé par E. Schmidt en 1892. Elle est particulièrement abondante chez le Datura et le Brugmansia, notamment dans les graines, ainsi que chez le Duboisia (feuilles).
La scopolamine est en général commercialisée sous forme de bromhydrate de scopolamine.
La scopolamine est un anticholinergique. Elle agit en se liant aux récepteurs muscariniques de l'acétylcholine dans le système nerveux central et périphérique empêchant ainsi l'action du neurotransmetteur. C'est un parasympathicolytique, comme l'atropine, mais en revanche c'est un sédatif central. Elle provoque en outre d'intenses hallucinations délirantes, de l'amnésie (amnésie lacunaire antérograde) et des pertes de conscience comme en provoque la consommation de Datura, de Jusquiame ou de Mandragore. Elle est active à des doses de l'ordre du dixième de milligramme. À fortes doses, l'intoxication peut être mortelle.
Aux fortes doses, on observe souvent des séquelles psychiatriques plusieurs mois après l'intoxication. La scopolamine a été testée comme « sérum de vérité » pendant la Seconde Guerre mondiale et est utilisée, notamment par des bandes d'escrocs en Colombie, pour dépouiller des victimes qui, sous son effet, perdent leur volonté et se laissent faire oubliant ensuite ce qui s'est passé.
La scopolamine est utilisée pour lutter contre la maladie de Parkinson. Actuellement, elle est utilisée dans le traitement symptomatique de certaines douleurs digestives et gynécologiques, en soins palliatifs, ainsi que dans la prévention du mal des transports, par son action sur l'area postrema.

source Wikipédia
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE SOUFFLE DU DIABLE - Scopolamine en Colombie - Vice mag   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE SOUFFLE DU DIABLE - Scopolamine en Colombie - Vice mag
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Diable amoureux de Jacques Cazotte.
» Diable de Tasmanie
» problème de souffle avec le sample
» Le Vice dans la peau: grosse découverte pour moi!!
» Question : Palette à la diable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rabouinland :: La Tekno-activité :: Prévention et réduction des risques-
Sauter vers: