Rabouinland

...THIS IS THE URAMUNE CONNECTOR...



pasrqu'on est pas la pour enfiler des perles !



KAYA !!! VA ME CHERCHER UNE BIÈRE !!!!


Immersion totale, la carte du Vietnam... je cochonne comme une truie !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Mescaline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
>So<
turbulent
turbulent
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 36
Localisation : WonderLand
Date d'inscription : 19/09/2009

MessageSujet: La Mescaline   Jeu 4 Mar - 16:29

La mescaline, qu’est-ce que c’est ?

La mescaline est le principal constituant actif du peyotl, un petit cactus brun-gris d’Amérique Centrale.

Ce que l’on retrouve sur le marché sous la dénomination de mescaline est en fait du PCP

Effets et dangers de la mescaline

Elle fait partie des perturbateurs du système nerveux central. C’est un hallucinogène qui provoque moins d’effets centraux que le LSD, mais des effets périphériques plus marqués.

Les principaux effets centraux de la mescaline sont l’euphorie (sensation de bien-être et de satisfaction), un accroissement de l’acuité sensorielle, une altération de la mémoire à court terme, des troubles de la pensée et de la concentration ainsi que des hallucinations. Ces effets s’accompagnent d’une altération de la perception de soi, des formes, des couleurs, du temps et de l’espace.

Les principaux effets périphériques sont l’altération de la vision, une dilatation de la pupille ainsi qu’une augmentation de la fréquence cardiaque, de la pression artérielle et de la température corporelle.

La mescaline est le principal constituant actif du peyotl, un petit cactus brun-gris d’Amérique Centrale.

Effets indésirables:

L’intoxication aiguë peut entraîner l’anxiété, une dépersonnalisation, une sensation de perte de la maîtrise de soi et de son environnement et un état de panique. Cette réaction, connue sous le nom de mauvais voyage (bad trip), s’accompagne de conduites susceptibles d’être dangereuses. L’intoxication chronique provoque, entre autres, un syndrome d’amotivation, des troubles de l’humeur et des réminiscences d’hallucinations

Mescaline et dépendance

La tolérance aux effets hallucinogènes s’installe après quelques jours de consommation et disparaît aussi rapidement. Bien que la dépendance physique soit absente, une dépendance psychologique d’intensité variable peut être observée.


source: http://www.toxquebec.com/
Revenir en haut Aller en bas
 
La Mescaline
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rabouinland :: La Tekno-activité :: Prévention et réduction des risques-
Sauter vers: